28 décembre 2010

LO à toi qui confonds conditionnel et futur

Salut l'ami (e) blogueur (se),

S'il est une erreur de conjugaison fréquente à l'écrit aujourd'hui, c'est bien celle de l'emploi du futur au lieu du conditionnel et vice-versa. Comme tu parles de toi à la première personne (normal, tu blogues ;-)), tu te plantes souvent.  Entre nous, ça craint pour ta crédibilité ! si, si ! Comme tu fais probablement partie des indécrottables concernés, je me permets de te rappeler la règle de base sur ce sujet, celle qu'on enseigne aux enfants en CM.

Il faut remplacer je par nous. Quand tu écris "L'été prochain, je passerais (houuu, la fôôôôte !) mes vacances en Italie." (c'est juste un ex, je ne vise personne en particulier), conjugue ta phrase avec nous : " L'été prochain, nous passerons nos vacances en Italie." Si tu n'entends pas le son ion, c'est du futur. Dans ce cas, la bonne terminaison, c'est ai ( je passerai). En revanche, si tu l'entends, c'est du conditionnel. Tu ne peux pas dire en effet : " L'été prochain, nous passerions nos vacances en Italie." Enfin si, tu pourrais, mais bon, restons en là ! Ça, c'est l'étape n° 2. Et si tu ne sais plus dans quel cas il faut mettre un s ou pas, rappelle-toi que le mot "futur" est plus court que le mot "conditionnel", donc pas de s !

Allez, je te charrie. Pourquoi cette LO ? Tout simplement parce que cette leçon tronquée me permet de te souhaiter un futur proche des plus agréables. Bonheur, santé et prospérité pour toi et ton entourage en 2011 !  J'aimerais sincèrement que ce soit le cas. T'as noté ? Cette phrase est au conditionnel. :-)))

La balance qui vient, sur ce sujet..., de se taper 14/20 à un test à la con. :-(((

Posté par raslepompon à 23:44 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags :


Commentaires sur LO à toi qui confonds conditionnel et futur

    genial ! ça cela fait du bien de revoir les regles de grammaire !! moi depuis les années j'ai un peu perdu les regles dans la bataille de la vie !lol
    ce serait chouette de revoir toutes ces petites subtilités avec toi la balance !
    gros bisoux
    edith

    Posté par delices d'edith, 30 décembre 2010 à 06:59 | | Répondre
  • J'utilise encore ce truc appris en primaire !

    Posté par Martine27, 30 décembre 2010 à 09:48 | | Répondre
  • Exellent !
    Meilleurs voeux à toi aussi La Balance.

    Posté par Vee, 30 décembre 2010 à 10:12 | | Répondre
  • Bah! A force d'avoir un futur toujours sous conditions, on finit par se mélanger les crayons...Tu ne sera pas malade si tu ne te goinfres pas de saletés, tu seras riche si tu places correctement ton argent, tu auras une promotion si tu te montres docile!!!!
    Alors quelquefois je me dis que le futur et le conditionnel, c'est pas tellement différent...
    ValérieJ

    Posté par LaMaman, 30 décembre 2010 à 10:25 | | Répondre
  • à LaMaman : C'est exactement ce que j'aurais aimé écrire à la fin de ce courrier et c'est ce que j'ai tenté de faire passer, sans y parvenir. La prochaine fois, je vous sollicite !

    à Martine : mais toi, tu étais sans doute une élève attentive et sérieuse ! Forcément, ça reste.

    à Vee : merci !

    à Edith : l'occasion ne fera pas le larron ! Sauf s'il y a plébiscite, j'en doute fort ! lol

    Merci à vous pour votre visite ! Bonne journée !

    Posté par la balance, 30 décembre 2010 à 10:40 | | Répondre
  • A condition que l'on reste dans le futur, on pourra sans doute faire plein de choses nouvelles en 2011 mais on pourrait aussi ne pas les faire, nous dépendrons forcément des circonstances de la vie.
    Plein de bonnes choses aussi pour toi pour la nouvelle année, la Balance.

    Posté par Pascale, 30 décembre 2010 à 12:58 | | Répondre
  • Mais la balance,t'as l'intention de filer des sueurs froides à la blogo ?? J'savais pas qu'il y avait des inspecteurs de fautes qui passaient sur les blogs,diantre ...et en plus,ils cherchent des fautes que personne ne voit ...
    Allé,demin,ont cera ant 2011,joilleuse faites deux faim danner

    Posté par TAKA, 31 décembre 2010 à 07:54 | | Répondre
Nouveau commentaire